Pourquoi la création d'un petit Séminaire aux Herbiers en 1950 ?

Pour bien comprendre, il faut se reporter en 1939 avec les premiers jours de la Seconde Guerre mondiale : La jeune communauté des séminaristes de Luçon (80 élèves) quitte sa maison pour laisser place à une formation sanitaire française et plus tard aux soldats de l'occupation allemande.

Elle se réfugie à Saint-Laurent-sur-Sèvre dans une maison que mettaient à sa disposition les soeurs de la Sagesse. La guerre finie, le nombre de séminaristes s'accroît dans de fortes proportions. Il est clair que les élèves réfugiés à Saint-Laurent (200 en 1945) ne retrouveraient plus place dans la maison de Luçon trop étroite. Il faut donc chercher ou créer asile ailleurs.

Sur ces entrefaites, Madame la Comtesse de BERMOND fait don de la belle propriété de l'Etenduère à l'Association Diocésaine, à charge pour celle-ci d'y établir un petit séminaire. Après avoir quelque peu hésité en raison des coûts élevés faciles à deviner, Monseigneur CAZAUX, évêque de Luçon depuis 1941, décide la construction d'un nouveau petit séminaire aux Herbiers pouvant "abriter 200 enfants" et l'annonce officiellement à ses diocésains le 12 octobre 1946. Tout de suite, une souscription est ouverte dont les résultats seront publiés régulièrement dans les colonnes de la "SEMAINE CATHOLIQUE".

 

BOX SUITE BANNER

box_suite_banner


conception :